Bague partition ancienne notes violettes

Bague partition ancienne notes violettes détail
Bague partition ancienne notes violettes zoom
Bague partition ancienne notes violettes look
Bague carte postale Fleurs
 

Bague partition ancienne notes violettes

20,00

Bague partition réalisée à partir d’anciennes partitions des années 30.
L’anneau de la bague est réglable.

Diamètre : 20mm.
Matière : laiton.
Sans nickel.

Pièce unique !

1 en stock

-
+

Bague partition ancienne notes violettes réalisée à partir d’anciennes partitions des années 30.

Bague partition ancienne notes violettes

Pièce unique, fabriquée à la main en France

Ajoutez un peu de rétro à votre tenue !

Création originale d’Assuna, ce bijou se compose d’une véritable partition ancienne des années 1930. Elle est découpée à la main et insérée dans le support à bague couleur bronze avec minutie et protégée par un cabochon en verre.

Fabrication

100% française, 100% fait-main !

Les petits +

Il ne s’agit ni d’impression, ni de reproduction mais bel et bien de partitions anciennes authentiques, réalisées dans les années 1930. C’est donc un objet unique !

Entretien

Pour vous occuper de vos petits précieux, rien de plus simple : un chiffon doux et beaucoup d’amour.
Il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau, des produits nettoyants et/ou chimiques, vous risqueriez d’endommager les bijoux. Il est préférable de les conserver rangés dans de petits sachets en tissu ou dans une boîte, à l’abri de la lumière
et de la poussière.

Le conseil Assuna

Évitez tout contact avec l’eau, qui risquerait d’endommager le bijou : douche, vaisselle, baignade, etc.

Informations techniques

  • Diamètre : 20mm.
  • Matière : laiton, partition.
  • Sans nickel.
  • L’anneau de la bague est réglable.

Envoi

Chaque objet est soigneusement emballé dans une petite pochette et du papier bulle pour que votre commande arrive
en parfait état quelque soit le mode d’envoi que vous aurez choisi.

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Bague partition ancienne notes violettes”

id efficitur. Nullam felis odio Lorem venenatis ut diam ut Curabitur pulvinar